QUI EST MARCELLINE MUPEMBA ?

Maman de 5 enfants, Marcelline est fondatrice de l’école « Soins et Sons en Conscience », infirmière professeure, cadre paramédicale, psycho-somatothérapeute en Relation d’aide par le toucher ©, sonothérapeute, hypnothérapeute. Elle a travaillé plusieurs années dans différents services hospitaliers des cliniques universitaires de l'UCL. Elle introduit l'aromathérapie et le massage en milieu hospitalier et en maison de repos et de soins.

 

Elle termine actuellement une formation de trois années à l’Ecole de la Présence Thérapeutique fondée par le Docteur Thierry Janssen. Marcelline intervient comme formatrice principale dans les 3 niveaux de formation proposée par l’école « Soins et Sons en Conscience ». Marcelline est également fondatrice de l’asbl « Les enfants, graines d’avenir du Congo » qui soutient un centre médical à Lubumbashi, en République Démocratique du Congo, dont l’objectif est de fournir des soins médicaux de qualité, en particulier les soins de maternité et de pédiatrie, à un coût réduit au profit d’une population défavorisée.

 

Sa philosophie : 

 

Son approche dans les formations qu’elle dispense, et dans ses consultations, se base sur la bienveillance, moteur de son existence, de sa joie et de son cheminement personnel.

 

Elle tient compte de toutes les dimensions de l’être humain : corporelle, affective, mentale, relationnelle, culturelle et transpersonnelle.

Grâce aux différents outils qu’elle utilise, elle permet aux participants des formations, d’entrer en contact par le mouvement (danse et chants) avec leur guérisseur intérieur.  Cette démarche qu’elle utilise est au-delà des mots, car elle permet de dénouer les tensions corporelles et émotionnelles, ainsi que les croyances limitatives, pour que la personne mobilise ses potentialités pour avancer confortablement dans la vie.

 

La présence à l’autre ici et maintenant est une fabuleuse expérience dans l'accompagnement de ses patients. Cette façon d'accompagner l’aide à développer l'indépendance à tout moment avec bienveillance, simplicité et modestie.

 

Accompagner le patient pas à pas dans l'ouverture du livre de sa vie, de l'histoire de son corps, respecter son rythme, soutenir quand le passage d’une page à l'autre devient difficile… Respecter le silence quand c'est nécessaire…

 

Humblement, permettre aux patients d'accéder à ses émotions si cela se présente, sans jugement mais avec compassion. 

 

Appliquer la non-violence, sous sa forme active qui consiste en une bienveillance envers tout ce qui existe, c’est l'amour pur.

 

C’est sur cette base qu’elle travaille, c’est son existence et sa contribution dans ce monde.